Créer un site internet

Sa population

Lesbelges
St ciers 1905 la fontaine
Epicerieroy web
Epicerie web

 

Avant la Révolution Française, la commune comportait 217 "feux" en 1685 et 406 "feux" en 1789.
La population ne cessa de croître jusqu'au premier quart du XIXème siècle comme le montrent les chiffres suivants :
- 1793 : 1440 habitants   -AN IV (1795-1796) : 1422 habitants   - AN VIII (1799-1800) : 1549 habitants

Sa population restera à environ 1500 habitants jusqu'en 1826 pour diminuer rapidement
L'exode rural venait de se mettre en marche et allait s'accélérer au cours du XXème siècle :
1851 : 1338 h 1896 : 1001 h 1901 : 968 h    1936 : 777 h 1946 : 731 h 1979 : 634 h    1999 : 524 h   2015: 563 h.


L'étude du recensement de la population de 1851, relevé en totalité par l'auteur de ces pages, montre que la commune faisait preuve d'une vitalité remarquable et que les habitants étaient répartis d'une façon harmonieuse sur l'ensemble du territoire.

Les statistiques de cette année-là nous indiquent que la commune se composait de 60 hameaux (bourg non compris), de 396 maisons et de 399 ménages.

La population (1338 habitants) est constituée de 261 garçons, 331 hommes mariés, 29 veufs, 316 filles, 319 femmes mariées (où est l'erreur ?) et de 82 veuves. 
La religion catholique romaine y est très majoritaire avec 1332 catholiques côtoyant 6 calvinistes.

L'étude du recensement de la population de 1851, relevé en totalité par l'auteur de ces pages, montre que la commune faisait preuve d'une vitalité remarquable et que les habitants étaient répartis d'une façon harmonieuse sur l'ensemble du territoire.

Les statistiques de cette année-là nous indiquent que la commune se composait de 60 hameaux (bourg non compris), de 396 maisons et de 399 ménages.

La population (1338 habitants) est constituée de 261 garçons, 331 hommes mariés, 29 veufs, 316 filles, 319 femmes mariées (où est l'erreur ?) et de 82 veuves. 
La religion catholique romaine y est très majoritaire avec 1332 catholiques côtoyant 6 calvinistes.

L'habitat est très dispersé comme le montre le détail suivant:
- le bourg : 210 h. pour 62 maisons
- La Fontaine : 76 h. pour 23 maisons
- Couis : 61 h. pour 19 maisons
- Chez Robin : 59 h. pour 18 maisons
- Chez Gouit : 48 h. pour 14 maisons
- Les Petits Cottereaux : 45 h. pour 13 maisons
- Chez Thibeau : 40 h. pour 13 maisons
- Chez Guerineau : 38 h. pour 19 maisons
- La Rounière : 38 h. pour 12 maisons
- Chez Quezant : 35 h. pour 11 maisons
- Les Petits Milliers : 35 h. pour 10 maisons

La commune n'a pas de centenaire ; en effet la personne la plus âgée est une veuve de 85 ans, 66 personnes ont 70 ans et plus, 10 personnes ont 80 ans et plus.

 

 

 

Maison sur la place web
Causeries web
St ciers 1934 rue principale
Ilfaisaitbon web

 

L'activité est, sans surprise, essentiellement agricole avec 350 propriétaires cultivateurs et 25 journaliers mais de nombreuses autres activités sont représentées; ainsi on trouve un notaire, deux dentistes, un percepteur, un géomètre, deux institutrices, plusieurs boulangers, un cordonnier, plusieurs tonneliers, cabaretiers, aubergistes, maréchaux-ferrants, le garde-champêtre...le curé.

On note également l' existence de nombreux carriers et tailleurs de pierre due à la présence de plusieurs carrières d'où était extraite une pierre de piètre qualité utilisée pour la construction des maisons de la commune; ainsi que celle de plusieurs meuniers due à l'existence de nombreux moulins à vent édifiés sur les coteaux environnants comme aux Tillauds où ils étaient plus d'une dizaine. La plupart de ces moulins a aujourd'hui disparu; on dit qu'ils portaient bonheur quand ils tournaient tous ensemble.
 

Certains noms de moulins sont restés dans le vocabulaire des Taillonnais, comme le moulin de la Fuie, le moulin de Belot ou celui de chez Barret en direction de Lorignac, pour avoir été peu ou prou aménagés en maisons d'habitation.

Au fil des années, les villages se sont vidés de leur population autochtone pour accueillir depuis une dizaine d'années une nouvelle population sédentaire, essentiellement anglaise, ainsi que de touristes à la recherche de calme et de vieilles pierres.
 

Accueil